top of page
  • Photo du rédacteurAmie des abeilles

LA TROISIEME JOURNEE DE FORMATION DES DEBUTANTS A EU LIEU SAMEDI DERNIER

Après avoir étudié la multiplication des essaims et la réglementation applicable à l'apiculture, une éclaircie permet le déplacement sur le rucher. Une surprise nous attend : deux essaimages en cours. Nous avons pu observer un essaim dans un genet et un autre dans un roncier, à proximité immédiate de nos ruches.


Deux ruches vides sont utilisées aussitôt pour les capturer et augmenter ainsi le cheptel du Rucher du Livradois :






L'essaim repéré, il est secoué dans une ruche vide qui est ensuite positionnée à coté. Les abeilles restantes, appelées par celles qui battent le rappel, entrent dans leur nouvelle maison.




















Une fois les retardataires entrées, la ruche peut être emportée sur un socle du rucher.
















A noter que le dernier cadre à mâles encore positionné dans une ruche pour capturer les varroas n'a pas pu être retiré : malgré l'échéance échue, les alvéoles ne sont toujours pas operculées. La cause en reste inconnue : le temps pluvieux pourrait en être à l'origine en freinant l'activité des abeilles.

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page